Transmettre notre héritage

Alors que nous dévalons la route avec notre chienne Midge sur le siège arrière et le bateau en remorque, tandis que la rivière où nous avions passé la semaine s'éloigne dans mon rétroviseur, je réalise enfin : je l’ai fait.
Durant neuf mois, le long des 24 kilomètres de rivière que nous avons descendue (et quinze ans avant cela, voire peut-être même tout au long de ma vie) je savais, sans vouloir y croire, que je pouvais le faire. J'ai pourtant sérieusement douté, alors que j'étais en train de le faire, de ma capacité à mener à la rame notre bateau entièrement chargé à travers une série de rapides difficiles jusqu'à notre camp préféré, puis en aval jusqu'au plat.
Clell et moi avons partagé nos vies, ce bateau, la rivière Deschutes et les voies navigables du monde entier pendant dix-neuf ans. Au début, nous étions accompagnés par Sierra, notre husky croisée. Puis, durant ces onze dernières années, Midge s'est jointe à nous en bateau, sur les rivières ou lors de nos parties de pêche, et maintenant River, notre chiot d'un an, apprend à adopter le mode de vie qui a inspiré son nom.
Clell a ramé et pêché sur la rivière Deschutes - qui coule vers le nord depuis le lac Little Lava dans les montagnes Central Cascade jusqu'au fleuve Columbia - depuis plus de cinquante ans, accumulant une expérience et des connaissances aussi vastes que ces eaux qui s'écoulent sans fin. Mais de plus en plus, notre écart d'âge de vingt-cinq aidant, il m’a laissé mener à la rame notre bateau le long de la rivière. Nous savions tous les deux qu'il était temps pour moi de prendre les rames.

Clell a ramé et pêché sur les rivières de l'Oregon et de Washington dès l'âge de quinze ans, travaillant comme guide de temps en temps et réunissant, ces 35 dernières années, les gens de sa vie pour célébrer l'amitié et la truite arc-en-ciel. Il a rencontré Dove alors qu'elle travaillait chez L.L. Bean à Bend, OR, et ils se sont rapprochés en tant qu’amis d’abord puis partenaires pour la vie autour de leur amour commun pour la pêche.

Midge et River sont constamment présents sur le bateau, au camp et suivent Dove et Clell partout où ils vont. Au camp, Dove se lève avant l'aube pour pêcher, tandis que Midge reste au lit avec Clell, laissant Dove profiter de ce moment de connexion solitaire avec la rivière. Au cours de ses innombrables jours sur la rivière, Midge a appris à se reposer confortablement quelque soit l’effervescence habituelle du camp générée par l'installation, la cuisine et la musique. Dove espère que Midge saura transmettre tout ça à River.

Bien que River ait sa propre personnalité, elle a déjà montré qu’elle adore nager et qu’elle est obsédée par le Lunker, ce qu'elle a sans aucun doute hérité de Midge. Au fil des ans, Midge a appris que lorsque tout est rentré dans la voiture et que le bateau est attaché, cela signifie que nous allons à la rivière. Au fil du temps, River le comprendra aussi sans doute. En attendant, Dove et Clell aiment regarder chaque chien vivre la vie de la rivière à sa manière et en famille.

Midge a également beaucoup de choses à transmettre à River. Alors que leurs personnalités sont différentes et que leur relation fluctue au fur et à mesure que River passe du stade de chiot à celui de jeune adulte, Clell et moi voyons Midge enseigner à River ce que cela signifie d’être un chien d'eau. De passer des jours ou parfois des semaines sur un bateau, pêcher, camper et vivre au rythme de l'eau.
Une vie passée sur l'eau m'a appris que nous ne savons jamais ce qui nous attend, quelle que soit l’importance de notre expérience et ce qu’indique le guide sur la rivière ouvert dans nos mains. Et même si l'on peut anticiper des obstacles ou des remous, rien n'est jamais sûr.
On se crée facilement des histoires – sur le passé, l'avenir, sur nous-mêmes. Ces histoires peuvent être percutantes et il est tentant de s'y accrocher, même lorsque l’expérience et la vérité sont différentes. Ces moments, cependant, vous donnent la possibilité de vous améliorer, de grandir en abandonnant vos vieilles croyances et en vous permettant de vivre de nouvelles expériences.
J'ai appris que face à l'incertitude, tout ce que nous pouvons faire est de regarder ce qui est juste devant nous, d'utiliser notre expérience, notre intuition et le soutien de nos proches pour avancer le mieux possible. Pour nous montrer sous notre meilleur jour, un coup de rame à la fois.

Dove travaille chez Ruffwear depuis 17 ans et a été directrice des ventes ces 13 dernières années. Lorsqu’elle était petite, elle passait ses journées à jouer dehors à explorer la forêt près de chez elle dans l'Oregon, à nager dans la rivière North Umpqua, à grimper aux arbres et à faire du vélo avec son frère sur les sentiers d'accès à la rivière. Ces expériences lui ont appris à assumer sa curiosité avec courage et indépendance. À certains égards, ces leçons de l'enfance s’appliquent aussi à sa vie d'adulte.

Au fil des ans, Dove a intégré ces expériences dans la façon dont elle exerce son rôle chez Ruffwear. Au début de sa carrière, elle croyait qu’elle atteignait le maximum de son potentiel lorsqu’elle travaillait aussi dur que possible. Elle a donc continué ainsi, en enchaînant de longues journées et heures supplémentaires. Maintenant, elle a compris que sa volonté d'être vulnérable et d'avoir le courage de se montrer telle qu’elle est, est en fait un don. Elle s'efforce d'être disponible pour ceux qui dans l'entreprise recherchent un soutien, une caisse de résonance ou une oreille attentive. 

Elle a acquis une conscience plus profonde de ce que signifie être une femme leader dans un univers traditionnellement dominé par les hommes. Dans le passé, elle n'avait pas nécessairement pensé à son cheminement de carrière et à son rôle de leader en termes d'identité. Maintenant, elle comprend comment le fait d'être une femme façonne la perspective et les expériences qu'elle apporte au travail, les impacts uniques qu'elle est capable d'avoir et comment elle peut utiliser ses expériences et ses privilèges pour transmettre son héritage, en encourageant et en faisant de la place pour que d'autres puissent aussi assumer des rôles de leadership.

Et donc, malgré des années et des mois le long des 24 kilomètres de rivière à croire que je ne pourrais pas le faire, c'est peut-être l'étendue de mon expérience, mon intuition, mes proches et mes chiens qui m'ont montré que je pouvais mener à la rame notre bateau lourdement chargé le long de la rivière, transportant ce que je chéris le plus dans la vie en toute sécurité.
Sur le chemin du retour, une fois que le bateau a été chargé sur la remorque, que le matériel et Midge ont été calés dans la voiture, et que nous avons commencé à dévaler la route qui nous ramènerait à la maison, j'ai réalisé que l'héritage fluvial de Clell m’avait été transmis. Et, à cet instant, j'ai su que je serais capable de lui faire honneur.