La route la moins fréquentée

EN ATTENDANT QUE MON EAU BOUILLE

je regarde la lumière du soleil du petit matin colorer les nuages de rose tendre. À côté de moi se trouve ma meilleure amie à quatre pattes, au nez mouillé et qui remue la queue, Kahlúa. De la vapeur commence à s’élever au-dessus de mon poêle et je crie à pleins poumons: « OUI ! »

UNE QUESTION

se formait dans mon esprit. Elle s’épanouissait et se multipliait, comme une explosion de graines de pissenlit libérées par un souffle. Les questions découlaient de ma décision de quitter mon emploi confortable, sûr et insatisfaisant à la recherche d'un mode de vie plus significatif.

QUAND J’AVAIS DIX ANS,

on m'a diagnostiqué une maladie rénale. Grandissant en Pennsylvanie, je considérai ma maladie comme un fardeau qui m'empêchait de mener une vie normale. Je voulais une vie normale et je pensais qu'un travail stable et un 401k était ma voie vers le bonheur. Puis, Kahlúa est entrée dans ma vie et a changé mes idées.
Trevor DeHaas est un photographe d'aventure autodidacte passionné de voyages et de plein air. Sa compagne Kahlúa, un mélange de chien Léopard et Catahoula, a inspiré à Trevor l’amour de la photographie, des voyages et de l’aventure. Avant que Kahlúa n'entre dans sa vie, Trevor considérait son état de santé comme normal, ne tenant pas compte de sa maladie rénale. Il poursuivi son idée de normalité avec un travail en entreprise et une vie en ville. Avec Kahlúa, il commença à explorer les activités de plein air, à apprendre à faire du paddleboard et à faire de la randonnée. Trevor commença à prendre des photos de leurs aventures avec son téléphone et tomba amoureux de la photographie. Trevor réalisa aussi que lorsqu'il était dehors avec Kahlúa, il ne pensait pas à ses reins. Il avait cessé de ne plus tenir compte de sa maladie rénale, comme avant. Même s’il considérait son état de santé comme normal, Kahlúa a motivé Trevor à mieux prendre soin de lui-même afin qu'il puisse être là pour elle. En 2017, Trevor quitta la sécurité de son emploi qui ne le satisfaisait plus, et le duo voyagea à travers l'Amérique du Nord, parcourant des montagnes couvertes de neige, se baignant dans des sources chaudes naturelles et faisant du paddleboard sur des lacs glaciaires. A travers leurs photos uniques, Trevor et Kahlua espèrent que d’autres tomberont amoureux des grands espaces et passeront plus de temps avec leurs compagnons à quatre pattes. Ils vivent actuellement à Santa Cruz et Trevor est sur une liste d'attente pour un don de rein. Toute personne intéressée pour devenir donneur de rein vivant pour Trevor peut commencer le processus ici : http://stanfordhealthcarelivedonors.org/.

KAHLÚA M'A DONNÉ L’INSPIRATION

de m'éloigner de mon bureau et de mon habituel café bien chaud. Ensemble, nous passons de plus en plus de temps à l'extérieur - faisant du paddle, longboard et de la randonnée.

J’AI COMMENCÉ À DOCUMENTER

nos aventures en plein air avec mon appareil photo et j'ai découvert ma passion pour la photographie. En 2017, j’ai quitté mon travail et passé 8 mois sur la route avec Kahlúa, explorant la nature et photographiant nos expériences.

À LA FIN

de notre voyage, nous nous sommes installés en Californie. Je suis retourné travailler à plein temps, mais j'ai appris que, pour moi, une vie épanouie n’est pas d’arriver au sommet de l'entreprise. C’est l’aventure en plein air avec Kahlúa.

KAHLÚA M'A MONTRÉ

que ma maladie rénale n'a jamais été un fardeau. C'est un cadeau. Elle m'a appris que la normalité n'est pas le chemin de ma vie. J'étais toujours destiné à aller loin des sentiers battus.

AU COURS DE LA DERNIÈRE ANNÉE ET DEMI,

ma fonction rénale a chuté de 42 % à 16 %. Je suis maintenant éligible à une greffe de rein et je recherche actuellement un donneur vivant. En attendant une greffe, Kahlúa et moi partons à l’aventure. Nous faisons du paddle et de la randonnée.

QUAND KAHLÚA EST DEVENUE MON CO-PILOTE,

elle nous a emmenés loin des sentiers battus et nous ne l’avons jamais regretté. Je me disais qu'« un jour », je suivrais mes passions. Je sais maintenant qu’« un jour », je ne pourrai plus faire toutes les choses que nous aimons faire. C’est pourquoi j’apprécie ce que nous pouvons faire ensemble maintenant.

More Stories