Richard & Klinger

Richard & Klinger

« Mon chien Klinger est un pionnier. »

On pourrait en dire autant de Richard Hunter, un athlète d’endurance aveugle qui s’est donné pour mission d’encourager les athlètes aveugles à participer à des sports et autres activités qui repoussent les limites de leur zone de confort. Son chien-guide Klinger a été le premier diplômé du Guiding Eyes for the Blind’s Running Guides Program en 2015. Dans le cadre d'un projet pilote, Klinger a démontré que l'entraînement d'un chien-guide à la course était bon pour le coureur et le chien.

À l'âge de 22 et récemment nommé sous-lieutenant dans les Marines américains, Richard a reçu un diagnostic de rétinite pigmentaire, une maladie génétique rare qui décompose les tissus photosensibles à l'arrière de l'œil et entraîne une perte de vision au fil du temps. Arrivé à la trentaine, Richard avait perdu la majorité de sa vision. Il a commencé à faire du bénévolat à la Society for the Blind et s'est inspiré des personnes malvoyantes qu'il a rencontrées, qui voyageaient, partaient à l'aventure, et menaient une vie professionnelle et familiale.

La passion de Richard est de courir et d’élargir les opportunités pour les athlètes aveugles. D’abord, il a couru un marathon. Puis il s'est qualifié pour le marathon de Boston. En 2007, il a demandé au marathon international de Californie d'ajouter une division malvoyante. Ils l’ont fait, et en 2009, Richard a contribué à amener les championnats nationaux de marathon de l'Association américaine des athlètes aveugles au marathon international de Californie.

Il ne s’est pas arrêté là. Richard a complété 18 marathons, dont quatre marathons de Boston, trois 50 milles, et il a été le deuxième coureur malvoyant aux États-Unis à terminer une course de 100 milles. Il a également complété un triathlon Iron Man avec l'aide de guides humains en moins de 12 heures.

En 2013, lors d'un entraînement à vélo avec un guide humain, Richard a été heurté par une voiture. Il a volé à travers le pare-brise et a été transporté à l'hôpital avec un cou cassé. Sa famille eut peur pour lui et sa fille Lindsey lui a demandé de se procurer un chien-guide. Jusqu'à présent, Richard avait rejeté l'idée d'avoir un chien-guide, car il était interdit de courir avec un chien-guide.

Neuf mois plus tard, Richard est retourné au marathon de Boston, où il a rencontré le PDG de Guiding Eyes for the Blind, Tom Panek, et a discuté de l'idée de courir avec des chiens-guides. Un an plus tard, Richard était associé à Klinger, le tout premier chien-guide entraîné pour courir avec un athlète aveugle.

Richard est passionné par le réseautage et l'augmentation des ressources pour la communauté malvoyante, et son impact fait une différence. Lui et Klinger ont aidé à tester le harnais UniFly™ de Ruffwear, un harnais pour chien guide conçu pour tous les utilisateurs, y compris les coureurs. En 2018, quarante-cinq coureurs ont participé au marathon international de Californie dans la division malvoyants, dont Richard.